42% des français vivant avec une baisse d'audition ne le savent pas

5,2 millions de français déclarent une baisse d'audition, par rapport à une population mesurée de 8,9 millions, soit un taux de reconnaissance de 58%.

Le niveau de reconnaissance dans la population avec plus de 80dB de perte est total, alors que pour les pertes comprises entre 50 et 80 dB, il n'est que de 76%. Le niveau reconnaissance pour la population dont le seuil d'audition est compris entre 26 et 50 dB se situe à 51% : plus de 3 millions de français ignorent (ou ne déclarent pas) vivre avec une baisse d'audition.

L'analyse par classe d'âge montre que le taux de reconnaissance global est stable à 58% quelque- soit l'âge, seuls les moins de 30 ans ont un niveau de reconnaissance supérieur qui est lié à la nature de leur perte auditives.

Deuxième comparaison : le taux d'équipement
L'étude DRESS demande au panel concerné s'il a besoin d'une " aide technique "

Le niveau d'expression du besoin ressort à 32% de la population déclarée et à 19% de la population mesurée. Le taux le plus fort est parmi les 50 à 80dB à 52%. Les baisses légères expriment un besoin pour 24% des personnes déclarées, et 12% de la population mesurée. Mais elles représentent 50% de la population qui exprime un besoin, soit 830 000 personnes.

L'information sur l'audition reste à construire ?

Les données DREES sous-évaluent  l'utilisation d'aides auditives (670 000 personnes pour 1 250 000 détenteurs), c'est pourquoi nous corrigeons cette donnée quelque soit la mesure de la cible. Le taux d'équipement ressort ainsi à 14% de la population mesurée, à 24% de la population déclarée et à 74% du besoin exprimée.

La distribution par seuil d'audition amène des surprises :
  • Le taux d'équipement des pertes sévères n'est que de 20% de la population mesurée.
  • Les baisses légères ont un taux d'équipement faible par rapport à la population mesurée (5%). Il résulte du faible niveau de reconnaissance de leur baisse d'audition.  Par contre, le taux d'équipement de la population qui exprime un besoin est élevé à 42%. Et cette catégorie représente la principale population d'utilisateurs d'aides auditives en France.

conclusion
Sur la base d'un nombre de détenteurs d'aides auditives en 2008 de 1,25 millions, le taux d'équipement varie nt en fonction de la qualification de la cible :

  • 74% des Français qui déclarent avoir besoin d'aides auditives en détiennent,
  • 24% de ceux qui déclarent avoir une baisse d'audition, en détiennent,
  • 14% de ceux qui ont une baisse d'audition mesurée susceptible d'être prise en charge par un équipement auditif sont équipés.

Les écarts entre ces  trois chiffres montrent les enjeux en matière de dépistage, mais surtout d'information auprès du grand public sur les solutions que peut apporter notre profession. Le passage entre la compréhension du besoin et sa solution ne se fait pas, ce qui doit interpeller ceux qui la proposent.

La France, mauvais élève de l'Europe !

La France et l'Europe
La France et l'Europe
Evolution

Copyrigh  t © 2010. Tous droits réservés.
mutuelle aides auditives
mutuelle appareils auditifs
mutuelle prothèses auditives
mutuelle audition
mutuelle malentendant
mutuelle surdité
mutuelle audition
mutuelle auditive
mutuelle pour les sourds
mutuelle audioprothèses
mutuelle senior


Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
ALVIS Santé courtier spécialisé santé
insrit à l'ORIAS sous le numéro 120 66 804